Aller au contenu principal

Archives de

18
Nov

Nouveau trailer « craft » pour SWTOR

Bioware annonce le système de craft d’équipage (comme je vous le révélait il y a peu) pour son nouveau bébé Star Wars the Old Republic.

Lire la Suite »

Publicités
15
Nov

EvE On Line rameute les troupes

Eve On Line, sans doute l’un des MMORPG les plus aboutis, a décidé de lancer une offre alléchante pour faire revenir ceux qui avaient quitté le jeu et ce, à l’approche de la publication de la prochaine extension.

Lire la Suite »

11
Nov

Wow, l’interview de Nicolas Brouet

Chose promise, chose due ! Je vous avais annoncé une petite surprise pour égayer ce week-end automnal. J’ai décidé de donner la parole aux joueurs les plus expérimentés de quelques MMO notamment lors de changements majeurs. Et aujourd’hui, c’est l’interview de Nicolas Brouet, guild master d’un clan sur WoW et créateur du blog Distraction Massive. Nicolas nous parle de la révolution apportée par Cataclsym sur WoW et croyez-moi, c’est riche d’enseignements.

Lire la Suite »

10
Nov

Two Worlds II, la preview

Pas de MMO dans l’actu du jour mais un très prometteur RPG en preview : Two Worlds II.

La suite du très controversé Two Worlds est disponible aujourd’hui en DLC. Two Worlds II, qui s’adresse aux fans d’Oblivion ou de Dragon Age, promet beaucoup et notamment d’effacer les erreurs du premier opus sorti il y a trois ans, bourré de bugs.

Lire la Suite »

8
Nov

Lord of the Rings On Line, le test

Après être passé jeudi en « free to play » comme je vous l’annonçais dans cette preview, il était urgent de passer au test de Lord of the Rings Online. Et c’est plutôt concluant…

Lire la Suite »

2
Nov

Fallen Earth, le test

Nous sommes en 2050. Un virus nommé Shiva a ravagé une partie de la planète, exterminant 99% de la population. Et comme Icarus Studio, qui signe son premier MMORPG, fait bien les choses, vous êtes l’un des rares survivants…

A moins d’être un fan inconditionnel des univers apocalyptiques à la Fallout, autant annoncer la couleur d’emblée, vous allez être déçu par ce titre qui avait suscité bien des attentes. Malgré quelques qualités évidentes et de trop rares innovations, Fallen Earth n’accroche ni le joueur « casual », ni le no-life que je suis, au point que le studio de développement rameute les vétérans avec une offre à moins de cinq dollars pour un mois en cas de retour dans le jeu. Il en faudrait beaucoup plus pour motiver troupes et ce malgré les bonnes intentions d’Icarus.

D’abord, le gameplay n’a vraiment rien inventé. Il a même tout copié et la copie rendue est loin d’être à la hauteur des aspirations. A part un mode FPS plutôt fluide et bienvenu, (finalement assez conventionnel) le reste est d’une banalité sans bornes. Les graphismes paraissent vieillots au point que certains items de décors sont outrageusement pixélisés. Niveau graphisme d’ailleurs, rien de révolutionnaire non plus : ca manque de caractère, de classe, on est loin du réalisme d’un SWG et encore plus loin du côté cartoon de WOW ou SWTOR. Côté levelling, c’est le désert comme les contrées du Colorado que vous allez parcourir au moins lors des 20 premiers niveaux. Entre les cactus, les zombies, les autoroutes désertes et les quêtes à répétition dont le seul but est de vous emmener d’un point A à un point B ou de récupérer un bouquin dans une maison abandonnée, progresser dans le jeu est d’un ennui sans nom. Je parle des vingt premiers niveaux car c’est le cap à passer pour choisir réellement votre faction et ensuite défendre des villes en PVP. Ces factions sont au nombre de six, évidemment pour certaines opposées les unes aux autres, pour d’autres simplement neutres. Vous devrez choisir entre contrebandier ou force de l’ordre avec quelques variantes mais au final ca reste le jeu du bon et du méchant. Les combats manquent cruellement de dynamisme en PVE, seul le sniper tirant son épingle du jeu avec sa visée longue distance. Toutefois vous devrez atteindre le level 10 avant de loger une balle dans la tête de votre cible à 60 mètres. Donc, vous allez galérer pendant 10 niveaux à moins que vous ne préfériez le combattant au corps à corps ou le pistoleer gourmand en munitions mais au DPS convenable.

Les rares innovations se comptent sur les doigts d’une main. D’abord, et c’est une bonne nouvelle, il n’existe pas de système de classe dans le jeu. Vous débutez l’aventure dans la ville de votre choix, si possible en fonction des armes que vous allez choisir : pistols, mélée ou rifle. Ce dernier étant très faible en PVP, il n’est pas forcément recommandé sauf si vous aimez « sniper » vos cibles : les défenses sont tellement faibles qu’un mélée vous mettra sans problème une  bonne raclée. Ceci dit votre arme conditionne en partie votre faction : un Enforcer (faction de maintien de l’ordre) disposera plutôt de fusils et d’armures lourdes, un Traveleer préférera les guns.

Le bon point du jeu, puisqu’il en faut bien un, repose justement sur cette liberté à ne pas avoir de classe prédéfinie. Vous gagnez au long des quêtes que vous effectuez des AP (Apprentice Points), que vous répartissez dans les spécialisations que vous souhaitez : dextérité, charisme, intelligence, force…Lesdites spécialisations vous donnent accès soit à de nouvelles armes (exemple la dextérité influe sur le maniement des armes, l’intelligence sur l’artisanat) et vous pouvez ventiler ces points comme bon vous semble. Le craft est d’ailleurs l’aspect le plus réussi du jeu, avec les véhicules (quads, chevaux, bolides dignes de Mad Max…). Au prix de quelques « recettes » lootées ou obtenues comme récompenses de quête , vous serez rapidement en mesure de crafter munitions, armes, montures, kits médicaux ou encore véhicules. Plusieurs jours sont parfois nécessaires pour fabriquer un objet (tout comme dans EVE on Line) mais soyez rassurés, le processus se poursuit même si vous êtes offline. Ô joie des mondes persistants !

Côté communauté, c’est plutôt mature, à l’inverse de WOW, mais il vous faudra maîtriser l’anglais. Un canal de discussion spécifique pour des débutants est disponible et une guilde francophone appelée « Zone Franche » met un point d’honneur à aider tous les noobs. Chaudement recommandée si vous débutez et capable de vous aider en fonction de votre faction et de votre niveau à choisir votre futur clan.

On ressort donc forcément déçu d’un titre tel que Fallen Earth qui avouons –et ce malgré toutes les espoirs placés en lui et toutes ses bonnes intentions- fait un « bide » dans la communauté. On a carrément du mal et même si l’immersion au départ est intéressante, je  me suis lassé très vite de ce titre. Si vous voulez malgré tout tenter votre chance, il existe une version d’essai pour vous faire votre propre opinion. A noter toutefois, si vous possédez un Iphone, qu’une appli est disponible. Et que le jeu a beaucoup à lui envier niveau réalisation.

La note générale : 12/20

  • + le système de craft
  • + la possibilité de façonner votre personnage sans système de classe prédéfinie
  • + le tutorial immersif
  • – les graphismes
  • – le gameplay
  • – le levelling
%d blogueurs aiment cette page :